Attraits

Il y a dans vos mains tant d’histoires que des feuilles s’envolent, trait sur trait de tant d’attentes.

Il y a tant de lumières entre les ombres, de ce frémissement craquant des vies qui se retrouvent et se retissent sur les bords du monde.

Il y a tant d’espérances dans les temps futurs sous vos cimaises et les très grands ciels, une petite sorcière aux côtés.

Il y a tant de frémissements dans vos yeux qu’il n’y a de couleur dans un seul Kandinsky ; tant d’ivresse que l’on vous suit très loin, traits pour traits.

(Pour Claude H et Peter C, mi-janvier 2017).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s