La neige de mai

La neige de mai mouille le silence d’une énergie créatrice. La sève en couleurs prend forme, les artistes inventent des marionnettes pour animer moultes histoires passant de rires en grand yeux. L’air se mouille comme le sol, ne laissant que les yeux pour la mémoire du blanc.

(Orcières, mi-mai 2015).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s