Nos exigences

Je n’étais plus qu’un rayon qui court le monde, dans ses recoins sans retour. Je vivais toujours dans la course à la minute suivante, mais j’ai manqué de patience me croyant le plus fort.

Je devins son servant, appareil dans un tour du regard. Ma lumière ! quand j’accours au rebord de tes flots en acceptant toutes ses couleurs, montre moi pour quoi vivre. Et je vis d’attention, que tu sais être nos photons de chaleur.

(5 juin 2013 – Sans exigences, de Jacques Brel).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s